11/01/21

Un Café pour Mlle Lenormand

Mlle Charlotte-Adélaïde attendait patiemment dans le couloir qui jouxtait le petit salon de la sibylle. Elle avait bravé les effroyables intempéries de ce mois de mai 1816 pour consulter la dame qui habitait là.

Elle était impressionnée par la réputation de l’occupante du 5 rue de Tournon (sur la Rive Gauche près de l’Odéon), tout le monde en parlait en bien. On chuchotait même que Joséphine de Beauharnais avait été sa cliente. (Suite…)

27/12/20

Le Rêve d’Élie

Je ne m’attendais pas à trouver les collections d’Élie sur le marché.

Après tout, son enterrement ne datait que de 15 jours, mais le propriétaire de son logement voulait relouer rapidement et Élie n’avait pas de famille. Finalement, nous sommes peu de choses, dans un an au plus personne ne se souviendra de lui… (Suite…)

10/12/20

le Géant de Kirkenes (Jötunn)

Hiver 1940/41, le 11 novembre 1940 (pour être précis) Kirkenes au nord de la Norvège occupée, dans le cercle polaire arctique.

Les membres de la Wehrmacht – (der “Fünfprobablement  la Luftflotte 5 (ou le Jagdgeschwader 5* en devenir) – fêtent Fasching, le carnaval. Le froid est intense et mordant, mais ça ne les empêche pas de faire la fête. Certains soldats,  déguisés en “sauvages” et montés sur leurs skis, prennent la pose avant de rejoindre la parade, lorsqu’un étrange personnage, très grand et l’air peu commode, les rejoint… (Suite…)

29/11/20

Amulette apotropaïque phénicienne

Il s’agit probablement d’un pendentif phénicien en verre transporté par les armées d’Alexandre le Grand (328 BCN) en Bactriane, où il fut trouvé.
La fonction magique apotropaïque peut se comparer aux têtes du démon Pazuzu (Mésopotamie), Gorgoneion (monde gréco-romain) ou de l’amulette Gallo-Romaine publiée ailleurs sur ce site.

(Suite…)

26/11/20

Spirites, la peinture guidée par les esprits

L’exposition “Spirites, la peinture guidée par les esprits” s’installe au musée des Beaux-Arts de Chambéry. Elle ouvrira ses portes le 15 décembre 2020. Présentée pour la première fois au LaM de Villeneuve-d’Ascq, puis au musée Maillol de Paris, elle termine ici sa trajectoire culturelle.

(Suite…)

06/11/20

Oraison des Salamandres

Oraison (prière) apotropaïque, encre sur papier XIXe siècle, trouvée dans un petit livre de prières.

Cette Oraison des Salamandres se trouve entre autre dans l’ouvrage le Comte de Gabalis* et est régulièrement reprise depuis (Petit Albert, Clavicules, etc.), chez l’abbé Julio et Eliphas Lévi.

Nous avons une attraction particulière vers les remèdes magiques populaires.

*Cf. Le Comte de Gabalis, ou Entretiens sur les sciences secrètes, Paris, Barbin, 1670, p. 262-63.

29/10/20

Brisingamen

Dans la mythologie nordique, le collier des Brísingar (Brísingamen ou Brísinghamen en vieux norrois) est le collier de la déesse Freyja.
On dit que le roi des Nains, Alberich le lui donna.

(Suite…)

18/10/20

Pain des fées ou Fairy Loaf

Cet oursin fossile – un micraster – est utilisé depuis la plus haute Antiquité comme protection magique contre la foudre, les maléfices, les mauvais esprits…

(Suite…)

17/10/20

Fraiskette ou Fraisenkette

Amulette typique de la Bavière et de la Forêt Noire, la fraiskette est un chapelet composé d’un nombre impair d’amulettes diverses, censé protéger l’enfant contre les maléfices, les maladies, les sorcières, les fantômes et divers lutins. Probablement XVIIIe siècle.

Appelé aussi Chapelet contre les Convulsions épileptiques (dues à la consommation de l’ergot de seigle et au Mal des Ardents).

On trouve une mano fica (main-figue) sur celle-ci ainsi que des dents d’animaux, remède traditionnel pour aider l’enfant à supporter la sortie des dents. (Suite…)

Fatschenkind Trösterlein

Poupée de l’Enfant Jésus (tissu, papier mâché, vers 1850 ou avant) portant un texte. “Statue bénite d’enfant Jésus de l’hospice des orphelines remplacée par une en cire, cadeau de Charlotte Dewite, ancienne orpheline carton pierre grande valeure (sic)” (Suite…)