The Ghost Jam

Pour la petite histoire, je suis arrivé au Magic Castle la dernière semaine de décembre 1986 (du 29 décembre au 4 Janvier), avec l’intention de croiser le fer avec les meilleurs. Je n’avais pas encore 30 ans.

C’est John Carney qui m’avait fait engager après une semaine de jam homérique à Bruxelles.  Toutefois, la direction du Magic Castle avait “oublié” que j’arrivais pour travailler, mon nom n’était pas dans le programme (il y sera les 8 autres semaines de prestation) Mais comme j’avais un contrat en bonne et due forme, ils m’ont placé dans la close-up room qui se trouve dans les caves du Magic Castle. J’y ai croisé un autre magicien, Chuck Fayne,  qui m’a ensuite présenté à Vernon. La jam a commencé à ce moment. Dai Vernon se vantait avec raison d’avoir piégé Houdini 7 fois en suivant avec un tour de carte. Je l’ai piégé 20 fois en suivant. Comme il ne pouvait décemment pas demander de recommencer le tour (ça ne se fait pas), il appelait chaque fois un nouveau magicien en disant “look at this trick”. A la vingtième fois, tout le Magic Castle avait vu le tour et le Professeur ne pigeait toujours pas. C’est à ce moment que je lui ai proposé d’échanger l’explication contre ma silhouette. Le lendemain, des cernes noires sous les yeux (il avait cogité toute la nuit), il était la avec ses ciseaux et du papier, et a demandé d’aller à la bibliothèque qui fut fermée aux autres visiteurs pour l’explication. Après cette Jam qui a eu un retentissement énorme sur place, d’autres magiciens sont venus voir le phénomène qui avait piégé Vernon. D’abord T.A.Waters et Max Maven, qui se sont fait aussi avoir en mentalisme, puis Ricky Jay, présenté par Max Maven, Larry Jennings, Charlie Miller, John Kennedy,  etc. J’appelle cette “jam”, the Ghost Jam, car il n’existe aucune référence à ma présence sur place, même dans les annales du Magic Castle, sauf pour le chèque qu’ils m’ont payé à l’époque et la silhouette coupée par Vernon (il y en a 3). Et aussi, la dédicace qu’il m’a faite dans son livre Revelations  et qui est datée.

Cette jam m’a fait retourner travailler au Magic Castle 8 fois, engager à différents congrès américains dont IBM Nashville 1987, donner des conférences à Las Vegas et ailleurs, et surtout voir publier Capricornian Tales en 1993 (c’est aussi une autre histoire). Je fus, en dehors d’Elmsley, le premier magicien européen contemporain à avoir eu droit à un livre aux USA. Sans compter les numéros spéciaux dans divers magazines dont GENII et MAGIC, le même mois , en octobre 2007.

T.A.Waters a préfacé Capricornian Tales et Max Maven l’a fait pour Hauntiques.La jam a continué en juillet 1987, avec Michael Skinner, Shigeo Takagi, Herb Zarrow, Allen Okawa, Jack Birnman, Lennard Green et plein d’autres…

confMagicCastleweb87a confMagicCastleweb87b confMagicCastleweb89 confMagicCastleweb91

 

| Revenir aux articles

24/01/19