Vous désirez plus d'informations ou réserver une soirée, n'hésitez pas à contacter le Surnateum par téléphone ( +32(0)496686470 ou +32(0)27626046 ) ou par mail

Vous avez envie de pratiquer l'illusionnisme différemment, d'avoir un close-up plus efficace, d'utiliser de vraies techniques underground à l'efficacité redoutable, de monter des spectacles...

Prenez donc contact avec nous, vous serez étonné de notre disponibilté.

Nous pouvons également effectuer des prestations en extérieur et prêtons parfois des objets sous certaines conditions.

Pour plus d'informations, contactez le conservateur

Pour plus d'infromations: pdf récapitulatif

Christian Chelman est le Conservateur actuel du Surnatéum, un Cabinet de Curiosité essentiellement consacré aux magies qui hantent nos civilisations depuis l’aube de l’humanité. Christian Chelman se consacre entièrement à l'étude de la magie sous toutes ses formes.

Depuis des années, il explore autant l'illusionnisme et la prestidigitation dans leurs aspects les plus inconnus que la magie et la sorcellerie dans l'Antiquité, dans les sociétés secrètes et chez les peuples dits "primitifs." Attiré par les connaissances interdites, fasciné par les mythes, légendes et superstitions du patrimoine humain, il exhume de l'oubli d'étranges histoires. Comme Schliemann qui découvrit Troie dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le Conservateur et ses collaborateurs traquent les objets de légende oubliés, enfouis sous la poussière des ans. Son étrange personnalité lui ouvre bien des portes, celles de bibliothèques occultes, de collections démoniaques, d'antres de magiciens maudits et de tripots infâmes...

Au cours de nombreux voyages, rencontres et recherches, il a rassemblé une unique collection d'artefacts magiques pour le compte du musée, preuves irréfutables de la présence du surnaturel et du fantastique au sein de nos sociétés. Cette collection se trouve à Bruxelles, au centre de l'Europe.

Christian Chelman, est l’auteur de plusieurs ouvrages traitant de l’illusionnisme contemporain : Capricornian Tales (USA), Légendes Urbaines (France), Compendium Sortilégionis (Suisse), Hauntiques (GB). Il est vainqueur du Tournoi de Magie Mc Millan à Londres en 1993 (un des plus grands tournois de magie rapprochée en Europe) avec le spectacle Delirium Magicum. Il donne des séminaires sur l’illusionnisme et travaille régulièrement au Magic Castle (Hollywood – USA). Monsieur Chelman se produit également comme illusionniste pour le milieu de l’événementiel et donne des séminaires sur la communication et la manipulation par le langage. Monsieur Chelman est un spécialiste du jeu des gobelets, outil principal de l’escamoteur. Il a produit une vidéo à l’attention des étudiants en illusionnisme à ce sujet.

Au sein du Surnatéum et parfois en extérieur, Christian Chelman conte et réactive les antiquités hantées pour le plus grand plaisir de ses invités.

| Revenir aux articles

23/06/19

Matériel de Spirite Bruxellois

Petite valise contenant divers ustensiles et notes liées au spiritisme et à l’occultisme. On y trouve “L’Investigateur du Mystère“, journal d’un groupe ésotérique Bruxellois, “les Amis du Grand Albert“.

La valise contient divers accessoires spirites utilisés par un groupe de férus d’occultisme bruxellois.

Elle contient une trompette spirite*, une double ardoise, un jeu de cartes Lexicon, un verre soigneusement emballé dans du tissu, des crayons, des touches, divers documents occultes, des feuilles d’écriture spirite, une clochette, des photos…

Après une première investigation, une partie de ce matériel aurait été utilisé dans un cercle spirite Bruxellois, avant de voyager vers un autre groupe. L’ardoise elle-même comporte un petit trucage difficile à détecter. Ce groupe spirite a accueilli le médium/escroc Henry Slade en 1877.

La dernière datation possible de l’ensemble est 1974.

Le verre s’utilise avec des cartes Lexicon comme une planche Ouija.

Le nom “Investigateur du Mystère” apparaît dans l’ouvrage de Lancelin La Vie Posthume et fait référence à un cercle spirite lié à Allan Kardec.

Note quand j’ai trouvé cette petite valise, j’ai d’abord pensé que le cône en métal était une sorte d’entonnoir. Il m’a fallu quelque temps avant de me rendre compte de ma mauvaise interprétation.

*La trompette spirite apparaît vers la fin du XIXe siècle popularisée par un médium américain du nom de Jonathan Koons. Elle a pour objectif d’amplifier les chuchotements des esprits qui parlent par la voix du médium (comme un cornet acoustique ou un mégaphone).  Elle est fabriquée avec les moyens du bord, métal ou même cornet en carton. Ensuite, elle devient un objet typique des soirées spirites, souvent en fer blanc ou en aluminium et, entourée de bandes de papier lumineuses, elle flotte dans l’air.