Vous désirez plus d'informations ou réserver une soirée, n'hésitez pas à contacter le Surnateum par téléphone ( +32(0)496686470 ou +32(0)27626046 ) ou par mail

Vous avez envie de pratiquer l'illusionnisme différemment, d'avoir un close-up plus efficace, d'utiliser de vraies techniques underground à l'efficacité redoutable, de monter des spectacles...

Prenez donc contact avec nous, vous serez étonné de notre disponibilté.

Nous pouvons également effectuer des prestations en extérieur et prêtons parfois des objets sous certaines conditions.

Pour plus d'informations, contactez le conservateur

Pour plus d'infromations: pdf récapitulatif

Christian Chelman est le Conservateur actuel du Surnatéum, un Cabinet de Curiosité essentiellement consacré aux magies qui hantent nos civilisations depuis l’aube de l’humanité. Christian Chelman se consacre entièrement à l'étude de la magie sous toutes ses formes.

Depuis des années, il explore autant l'illusionnisme et la prestidigitation dans leurs aspects les plus inconnus que la magie et la sorcellerie dans l'Antiquité, dans les sociétés secrètes et chez les peuples dits "primitifs." Attiré par les connaissances interdites, fasciné par les mythes, légendes et superstitions du patrimoine humain, il exhume de l'oubli d'étranges histoires. Comme Schliemann qui découvrit Troie dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le Conservateur et ses collaborateurs traquent les objets de légende oubliés, enfouis sous la poussière des ans. Son étrange personnalité lui ouvre bien des portes, celles de bibliothèques occultes, de collections démoniaques, d'antres de magiciens maudits et de tripots infâmes...

Au cours de nombreux voyages, rencontres et recherches, il a rassemblé une unique collection d'artefacts magiques pour le compte du musée, preuves irréfutables de la présence du surnaturel et du fantastique au sein de nos sociétés. Cette collection se trouve à Bruxelles, au centre de l'Europe.

Christian Chelman, est l’auteur de plusieurs ouvrages traitant de l’illusionnisme contemporain : Capricornian Tales (USA), Légendes Urbaines (France), Compendium Sortilégionis (Suisse), Hauntiques (GB). Il est vainqueur du Tournoi de Magie Mc Millan à Londres en 1993 (un des plus grands tournois de magie rapprochée en Europe) avec le spectacle Delirium Magicum. Il donne des séminaires sur l’illusionnisme et travaille régulièrement au Magic Castle (Hollywood – USA). Monsieur Chelman se produit également comme illusionniste pour le milieu de l’événementiel et donne des séminaires sur la communication et la manipulation par le langage. Monsieur Chelman est un spécialiste du jeu des gobelets, outil principal de l’escamoteur. Il a produit une vidéo à l’attention des étudiants en illusionnisme à ce sujet.

Au sein du Surnatéum et parfois en extérieur, Christian Chelman conte et réactive les antiquités hantées pour le plus grand plaisir de ses invités.

| Revenir aux articles

10/06/19

Madeline

La cloche de la porte du salon funéraire tinta.

Willie vit entrer une vieille connaissance appuyée sur une canne d’ébène, elle avançait lentement et semblait essoufflée.

Madeline, venez vous asseoir. Désirez-vous une tasse de thé ?

L’octogénaire accepta un siège, mais refusa la boisson. Elle n’était pas au mieux de sa forme.

Depuis combien de temps nous connaissons-nous, Willie ? Plus de cinquante ans, certainement. C’est votre père qui avait pris soin de mon petit Paul. Paix à son âme. Il avait aussi enterré Georges quelques années plus tard.

Effectivement, c’était dans les années 30, si ma mémoire est bonne. Comment allez-vous ?

Le médecin me donne au maximum un mois à vivre, et je voudrais régler certains détails avec vous. Après tout, nous avons partagé plus d’une soirée « spirite », et je pense que vous pourrez comprendre mes dernières volontés.

Je désire que vous vous occupiez de mes funérailles, je suis veuve et sans famille et ne fais confiance à personne d’autre pour mon enterrement.

Madeline sortit une petite bourse de son sac à main. Elle en tira quelques pièces de cuivre. C’étaient des pence anglais. Elle demanda à Willie de prendre soigneusement note de ses dernières volontés.

Faites un moulage en plâtre de mon visage et conservez-le à l’abri des regards.

Vous embaumerez ma dépouille, la placerez dans un cercueil en chêne noirci et laisserez les rares visiteurs du funérarium, s’il y en a, lui dire au revoir.

Quand le dernier visiteur aura quitté les lieux, vous placerez deux de ces pièces sur mes yeux. Il est extrêmement important que vous posiez ces pence en même temps sur mes yeux. Je ne veux pas être éblouie par la Lumière Divine, si jamais j’arrive au Paradis. Surtout, ne les posez pas l’une après l’autre. N’ayez pas pitié de moi, j’ai assez vécu et espère revoir mon cher mari et mon petit Paul de l’Autre Côté.

Si vous accomplissez parfaitement mes volontés, nous pourrons toujours essayer de dialoguer entre les deux mondes.

 

Willie jura que tout se passerait exactement suivant ses désirs et Madeline quitta le funérarium.

L’enterrement eut lieu 40 jours plus tard. Willie était fort ému, il aimait bien la vieille dame.

Quand le dernier visiteur quitta le salon, il ferma la porte à clé et alla chercher deux pièces. Tremblant un peu, il les prit en main droite… Il allait les poser l’une après l’autre sur les yeux de la défunte, lorsqu’il ressentit une sorte de décharge électrique.  Et à ce moment précis, les yeux de la défunte s’ouvrirent et le regardèrent avec un reproche évident.

Jamais, il n’avait eu aussi peur.

Il ferma les poings par réflexe.

Quand il les ouvrit quelques secondes plus tard, chaque main  tenait une pièce.

Il les posa simultanément sur les yeux de la défunte et referma le cercueil.

Il n’osa jamais utiliser le visage en plâtre…