Aétite ou Pierre d’Aigle

L’aétite, appelée également aquiline, pierre à grelot et aigle-pierre, est principalement composée de goethite (α-FeOOH). Elle doit son nom au fait qu’on pensait la trouver dans des nids d’aigle et que ce dernier la portait pour pouvoir regarder le soleil en face.

La tradition magique en Europe veut que l’aétite, attachée à la cuisse d’une parturiente, favorise la délivrance de l’enfant et aide donc aux accouchements. Portée sous le bras gauche, elle évite les fausses couche, mais sous l’autre bras, elle a les favorise.

La forme naturelle très évocatrice de CE caillou particulier en fait une amulette très puissante. Elle appartient au coffre de drabardi du Surnatéum.

On dit que posée sur la poitrine de la femme, elle retarde la naissance et évite les fausses couches, en éloignant le démon femelle Gello. Placée au pied d’un arbre, elle favorise la chute des fruits, mais fixée au tronc elle a l’effet inverse.

Les autres vertus favorisent la vue, guérissent les problèmes oculaires et éloignent les serpents et autres bêtes venimeuses. On pouvait également la réduire en poudre et la consommer dans du bouillon ou du vin chaud, elle favorisait alors les montées de lait chez la femme.

Au même titre que le bézoard, l’aétite était très recherchée pour les collections des cabinets de curiosités.

 This fed into the belief that at least some minerals could be gendered into male and female forms.
“Ceci amène la croyance que certains minéraux peuvent avoir des formes masculines ou féminines”
La croyance seulement?

 

| Revenir aux articles

04/09/20