Vous désirez plus d'informations ou réserver une soirée, n'hésitez pas à contacter le Surnateum par téléphone ( +32(0)496686470 ou +32(0)27626046 ) ou par mail

Vous avez envie de pratiquer l'illusionnisme différemment, d'avoir un close-up plus efficace, d'utiliser de vraies techniques underground à l'efficacité redoutable, de monter des spectacles...

Prenez donc contact avec nous, vous serez étonné de notre disponibilté.

Nous pouvons également effectuer des prestations en extérieur et prêtons parfois des objets sous certaines conditions.

Pour plus d'informations, contactez le conservateur

Pour plus d'infromations: pdf récapitulatif

Christian Chelman est le Conservateur actuel du Surnatéum, un Cabinet de Curiosité essentiellement consacré aux magies qui hantent nos civilisations depuis l’aube de l’humanité. Christian Chelman se consacre entièrement à l'étude de la magie sous toutes ses formes.

Depuis des années, il explore autant l'illusionnisme et la prestidigitation dans leurs aspects les plus inconnus que la magie et la sorcellerie dans l'Antiquité, dans les sociétés secrètes et chez les peuples dits "primitifs." Attiré par les connaissances interdites, fasciné par les mythes, légendes et superstitions du patrimoine humain, il exhume de l'oubli d'étranges histoires. Comme Schliemann qui découvrit Troie dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le Conservateur et ses collaborateurs traquent les objets de légende oubliés, enfouis sous la poussière des ans. Son étrange personnalité lui ouvre bien des portes, celles de bibliothèques occultes, de collections démoniaques, d'antres de magiciens maudits et de tripots infâmes...

Au cours de nombreux voyages, rencontres et recherches, il a rassemblé une unique collection d'artefacts magiques pour le compte du musée, preuves irréfutables de la présence du surnaturel et du fantastique au sein de nos sociétés. Cette collection se trouve à Bruxelles, au centre de l'Europe.

Christian Chelman, est l’auteur de plusieurs ouvrages traitant de l’illusionnisme contemporain : Capricornian Tales (USA), Légendes Urbaines (France), Compendium Sortilégionis (Suisse), Hauntiques (GB). Il est vainqueur du Tournoi de Magie Mc Millan à Londres en 1993 (un des plus grands tournois de magie rapprochée en Europe) avec le spectacle Delirium Magicum. Il donne des séminaires sur l’illusionnisme et travaille régulièrement au Magic Castle (Hollywood – USA). Monsieur Chelman se produit également comme illusionniste pour le milieu de l’événementiel et donne des séminaires sur la communication et la manipulation par le langage. Monsieur Chelman est un spécialiste du jeu des gobelets, outil principal de l’escamoteur. Il a produit une vidéo à l’attention des étudiants en illusionnisme à ce sujet.

Au sein du Surnatéum et parfois en extérieur, Christian Chelman conte et réactive les antiquités hantées pour le plus grand plaisir de ses invités.

| Revenir aux articles

09/09/17

The Lucky Card

« Jimmie » Bell entra dans le fumoir de la seconde classe, une grande boîte en carton sous le bras. L’endroit était strictement réservé aux hommes.

Ses amis, confortablement engoncés dans les fauteuils de cuir, attendaient le pigeon en disputant une partie de gin rummy, un jeu de carte prometteur récemment inventé par  un certain Elwood Baker. « Doc » Owen, Ernest Jeffrey et Jimmie formaient un redoutable trio de joueurs, surnommés « The Peaches » par les flics de Broadway. “Al” McPherson, un membre de l’équipe sujet au mal de mer, n’était pas à bord. 

Un autre homme, nommé John Gill les observait.

Jimmie était particulièrement bien connu des stewards et détectives de bateaux, comme tricheur écumant les croisières, il voyageait d’ailleurs sous un nom d’emprunt, tout comme son ami Doc. En cas de nécessite, quelques dessous-de-table fermaient les yeux des plus vigilants. A condition de ne pas provoquer de scandale, tout le monde y trouvait son compte d’une façon ou d’une autre. Le pigeon, souvent imbibé, ne remarquait pas qu’il était pris en tenaille par le gang, et y laissait des plumes.

La bande sévissait sur les « Ocean Liners » de toutes les compagnies, et le jeu leur rapportait des fortunes.

Jimmie Bell posa sa boite sur la table et retira le couvercle. Elle contenait une jupe, une blouse, un chapeau et une voilette : des habits féminins.

-           J’ai gagné ça hier soir sur un quitte ou double. Ironisa-t-il.

Ernest eut un sourire et proposa un pari amusant.

-          J’ai une idée ! Tirons chacun une Dame du jeu, puis coupons les cartes. Celui qui aura la Dame correspondant à la famille de la carte coupée devra porter la robe durant la soirée. 

Les autres joueurs acquiescèrent, et « Doc » Owen fut celui que le sort choisit. Les autres rigolèrent, et Doc, bon perdant, passa la blouse, le chapeau et la voilette, mais ne put enfiler la jupe. Bien entendu les plaisanteries fusèrent.

La soirée allait être loooooongue pour Doc.

Tout à coup, une secousse légère ébranla le bateau. Un steward passa et avertit les passagers que ce n’était pas grave, On avait frôlé un iceberg, mais le Titanic était insubmersible.

Peu après, les canots de sauvetage furent mis à la mer, mais seules les femmes et les enfants purent monter à bord, les hommes étaient impitoyablement refoulés, et même abattus. Dans la panique et la confusion, personne ne fit vraiment attention à Doc Owen qui se glissa discrètement dans un canot. Une fois en mer, il jeta ses vêtements féminins par-dessus bord, et se mit à ramer avec les passagers. Son aide fut grandement appréciée…

Certains le traiteront de couard, mais mieux vaut être un lâche vivant qu’un crétin mort.

titanicoward1