Vous désirez plus d'informations ou réserver une soirée, n'hésitez pas à contacter le Surnateum par téléphone ( +32(0)496686470 ou +32(0)27626046 ) ou par mail

Vous avez envie de pratiquer l'illusionnisme différemment, d'avoir un close-up plus efficace, d'utiliser de vraies techniques underground à l'efficacité redoutable, de monter des spectacles...

Prenez donc contact avec nous, vous serez étonné de notre disponibilté.

Nous pouvons également effectuer des prestations en extérieur et prêtons parfois des objets sous certaines conditions.

Pour plus d'informations, contactez le conservateur

Pour plus d'infromations: pdf récapitulatif

Christian Chelman est le Conservateur actuel du Surnatéum, un Cabinet de Curiosité essentiellement consacré aux magies qui hantent nos civilisations depuis l’aube de l’humanité. Christian Chelman se consacre entièrement à l'étude de la magie sous toutes ses formes.

Depuis des années, il explore autant l'illusionnisme et la prestidigitation dans leurs aspects les plus inconnus que la magie et la sorcellerie dans l'Antiquité, dans les sociétés secrètes et chez les peuples dits "primitifs." Attiré par les connaissances interdites, fasciné par les mythes, légendes et superstitions du patrimoine humain, il exhume de l'oubli d'étranges histoires. Comme Schliemann qui découvrit Troie dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le Conservateur et ses collaborateurs traquent les objets de légende oubliés, enfouis sous la poussière des ans. Son étrange personnalité lui ouvre bien des portes, celles de bibliothèques occultes, de collections démoniaques, d'antres de magiciens maudits et de tripots infâmes...

Au cours de nombreux voyages, rencontres et recherches, il a rassemblé une unique collection d'artefacts magiques pour le compte du musée, preuves irréfutables de la présence du surnaturel et du fantastique au sein de nos sociétés. Cette collection se trouve à Bruxelles, au centre de l'Europe.

Christian Chelman, est l’auteur de plusieurs ouvrages traitant de l’illusionnisme contemporain : Capricornian Tales (USA), Légendes Urbaines (France), Compendium Sortilégionis (Suisse), Hauntiques (GB). Il est vainqueur du Tournoi de Magie Mc Millan à Londres en 1993 (un des plus grands tournois de magie rapprochée en Europe) avec le spectacle Delirium Magicum. Il donne des séminaires sur l’illusionnisme et travaille régulièrement au Magic Castle (Hollywood – USA). Monsieur Chelman se produit également comme illusionniste pour le milieu de l’événementiel et donne des séminaires sur la communication et la manipulation par le langage. Monsieur Chelman est un spécialiste du jeu des gobelets, outil principal de l’escamoteur. Il a produit une vidéo à l’attention des étudiants en illusionnisme à ce sujet.

Au sein du Surnatéum et parfois en extérieur, Christian Chelman conte et réactive les antiquités hantées pour le plus grand plaisir de ses invités.

| Revenir aux articles

04/03/19

Matériel de pédopsychiatrie

Matériel de psychologue pour enfants (de 4 à 16 ans) contenant les tests pour l’échelle de Grace Athur: (Tests de Formes et d’Encastrement : il s’agit d’une échelle d’intelligence non verbale étalonnée sur des enfants américains de 4 ans et demi à 15 ans. Sous sa forme la plus récente de 1947, l’échelle comprend cinq épreuves telles que la reproduction d’une série de mouvements, des puzzles, des labyrinthes.
Les normes, données en âge mental, permettent de calculer un Q.I. de performance. Les tests sont utilisés notamment pour l’examen d’individus malentendants, ou ayant des difficultés de langage, ou issus de cultures différentes.)
La valise contient aussi un jeu de cartes de Rorschach, le Color Test de Lubitsch, des cartes ESP (plusieurs jeux dans un étui en bakélite) un autre set ESP différent, un jeu de formes en bois…


Le matériel dépasse les simples limites des tests d’enfants.

Le matériel de base date des années 40/50, mais fut utilisé jusque récemment.
La psychologue qui revend ces objets en partant à la retraite désire garder l’anonymat. Nous utiliserons donc un pseudonyme.

Témoignage

La dame s’appelle Lucy Q.

Âgée d’une petite soixantaine d’année, elle est menue, teinte en blonde  avec de légers reflets vert clair, ses yeux pétillent d’intelligence.

Elle vient de vendre, dans mon magasin préféré, une valise contenant divers jeux en bois. L’ensemble est très harmonieux et dégage un parfum désuet des années 50. Je reconnais un test des formes d’Edouard Seguin – l’instituteur des « idiots – ,des labyrinthes sur papier, un jeu de tableaux d’images à compléter et d’autres choses. Il y a aussi des jeux de carte, dont un pour étudier la perception extra-sensorielle, qui me paraît incongru.

Je  négocie le prix de l’ensemble comme il se doit au Vieux Marché, et pose la question simple : « Êtes-vous pédopsychiatre ? ». Bien entendu, je me présente. Elle a un sourire et me demande si le sujet m’intéresse.

-          Certains aspects m’intéressent, car je travaille avec des groupes de jeunes primo-arrivants dans une école, et j’utilise certains jeux pour analyser leurs modes de fonctionnement,je  leur enseigne aussi la prestidigitation.

Lucy vient effectivement de prendre sa retraite comme psychologue pour enfants et se débarrasse de ses instruments de travail.

-          Ils ont appartenu à ma mère, quand elle a pris sa retraite, j’en ai hérité. Ils sont toujours en parfait état. J’espère que vous en prendrez soin comme nous l’avons toujours fait, ça me fend  le cœur de m’en séparer.

Comme le magasin est un peu exigu, nous décidons de continuer cette conversation en prenant un café dans le bistrot voisin. Après tout, le temps est superbe et nous ne sommes pas pressés.

-          Quelque chose m’intrigue dans votre matériel, c’est la présence d’un jeu ESP. On les utilise en général pour des expériences de télépathie ou de précognition.

 

-          Vous parlez des cartes de Zener ! C’est ma mère qui a commencé à les utiliser en les combinant aux formes en bois du test de Seguin. Elle s’appelait Harleen.

Jeune psychologue, disciple d’Edouard Seguin, Freud, Henry Godard et David Weschler, elle a commencé à travailler pendant la Seconde Guerre pour aider les enfants à survivre aux traumatismes psychologiques : Mort de leurs parents, stress dus aux bombardements, réveils nocturnes à cause de la Gestapo…

Après la victoire, elle s’est occupée des enfants de retour des camps de concentration. Repérée par les Américains, elle est  invitée à travailler aux USA dans une clinique privée, ce qui lui permettait aussi de poursuivre sa formation.

Elle s’est alors passionnée pour les travaux de Carl Jung et ceux de Joseph Campbell (Hero with a Thousand Faces- 1949). Elle a exploré certains aspects de l’hindouisme, particulièrement ce qui concerne le Troisième Œil qu’elle associe à la glande pinéale.

Elle a  trouvé un travail d’interne dans un hôpital privé sous les ordres d’un médecin dont je ne me souviens plus du nom. On lui confie quelques jeunes enfants qui souffrent de troubles du comportement. Huit en particulier vont retenir son attention. Trois filles et cinq garçons.

Selina : née en 1940, souffre de Kleptomanie. Possède un côté sombre, mais finit par pencher du côté du bien. Eprouve une passion pour les chats et pense avoir 9 vies.

Bruce: 30 mars 1939. A 8 ans, ses parents sont abattus dans la rue par un voleur. Traumatisé, il loge dans un asile pour enfants et voit une psychologue. Le test de Rorschach montre une crainte d’une créature sombre et un fort désir de revanche.

Pamela : Une gamine qui adore les plantes, et vegan convaincue avant la lettre. Elle se passionne pour les poisons végétaux. Quelques-uns de ses petits animaux familiers en ont fait les frais.

Oswald: Déformé, disgracieux, bossu et de petite taille, il est le martyr de ses condisciples. Il souffre d’un complexe d’infériorité par rapport à son physique, aime les oiseaux. Essaye de se faire passer pour un enfant abandonné par une famille noble et riche.

Victor: Atteint d’une sorte d’hypothermie, il aime le froid. QI très élevé.

Edward : C’est son intelligence qui lui pose des problèmes, il adore les énigmes, les puzzles et les devinettes, plutôt non violent. Toutefois, il est asocial.

Harvey: Atteint de Schizophrénie avancée, il développe une double personnalité inquiétante.

June: comme le précédent, Adore la magie, les antiquités et trimballe toujours une vieille poupée…

Et puis, il y a John Doe…. N.N. (Nomen Nescio) en Belgique.

Son cas est particulier. Il a commis un crime extrêmement violent et doit être jugé. Mais comme personne ne connaît ni son vrai nom, ni son âge, il faut déterminer s’il est adulte ou mineur, fou ou normal.

Apparemment complètement siphonné, amateur de plaisanteries de bas niveau, très provocateur, totalement chaotique, mais intelligent. Doit être enfermé dans une cellule spéciale. Pour chaque séance, on l’amène de la prison où il est enfermé, et on l’y reconduit ensuite sous bonne garde.

Ma mère combine les séances individuelles et de groupe.

Elle conçoit l’idée du Héros Caché. Dans l’inconscient du patient, vit une personnalité obscure qui essaye de passer la barrière du Surmoi, et prendre la place du Moi. Ce personnage pourrait même être lié aux anciens dieux (Mercure, Mars, Vénus, Jupiter…) des mythologies. Pour interroger cet habitant de l’âme, elle doit bloquer la barrière du Surmoi.

Elle va y arriver en utilisant un forme d’hypnose combinant mouvements pendulaires et rythme d’un métronome. A partir du moment où ce Héros Caché émerge, le patient est capable d’actions qui sortent de la normalité. En particulier, une sorte de perception extra-sensorielle [ou hyper-sensorielle, d’après Harleen].

Mais au cours de ses travaux, elle se fait manipuler et séduire par John Doe. Il en profite pour se faire la belle en mutilant le garde qui l’accompagne, et elle sera soupçonnée de complicité.

Un jour, le directeur de l’institut débarque en plein milieu d’une séance d’hypnose de groupe durant laquelle les enfants ont leur objet fétiche en main, et parlent de leur personnalité cachée. Il interrompt brutalement la séance. Les gosses subissent un réveil brutal, et ne sont pas ramenés à leur état « normal ».

Harleen est immédiatement mise à pied et ne reverra pas ses jeunes patients. Sauf Selina qui lui ramène discrètement les objets du test avant de lui dire au revoir.

Elle est enceinte de John Doe.

Pour échapper au scandale et aux représailles, elle revient s’établir en Belgique, donne naissance à sa fille (moi). Et lance son cabinet de psychologue.

Je serai aussi sa patiente.

Je me suis toujours demandé ce que sont devenus ses jeunes patients, pour lesquels les travaux psychologiques n’avaient pas été clôturés…

psy07 psy06 psy05 psy04 psy03