Vous désirez plus d'informations ou réserver une soirée, n'hésitez pas à contacter le Surnateum par téléphone ( +32(0)496686470 ou +32(0)27626046 ) ou par mail

Vous avez envie de pratiquer l'illusionnisme différemment, d'avoir un close-up plus efficace, d'utiliser de vraies techniques underground à l'efficacité redoutable, de monter des spectacles...

Prenez donc contact avec nous, vous serez étonné de notre disponibilté.

Nous pouvons également effectuer des prestations en extérieur et prêtons parfois des objets sous certaines conditions.

Pour plus d'informations, contactez le conservateur

Pour plus d'infromations: pdf récapitulatif

Christian Chelman est le Conservateur actuel du Surnatéum, un Cabinet de Curiosité essentiellement consacré aux magies qui hantent nos civilisations depuis l’aube de l’humanité. Christian Chelman se consacre entièrement à l'étude de la magie sous toutes ses formes.

Depuis des années, il explore autant l'illusionnisme et la prestidigitation dans leurs aspects les plus inconnus que la magie et la sorcellerie dans l'Antiquité, dans les sociétés secrètes et chez les peuples dits "primitifs." Attiré par les connaissances interdites, fasciné par les mythes, légendes et superstitions du patrimoine humain, il exhume de l'oubli d'étranges histoires. Comme Schliemann qui découvrit Troie dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le Conservateur et ses collaborateurs traquent les objets de légende oubliés, enfouis sous la poussière des ans. Son étrange personnalité lui ouvre bien des portes, celles de bibliothèques occultes, de collections démoniaques, d'antres de magiciens maudits et de tripots infâmes...

Au cours de nombreux voyages, rencontres et recherches, il a rassemblé une unique collection d'artefacts magiques pour le compte du musée, preuves irréfutables de la présence du surnaturel et du fantastique au sein de nos sociétés. Cette collection se trouve à Bruxelles, au centre de l'Europe.

Christian Chelman, est l’auteur de plusieurs ouvrages traitant de l’illusionnisme contemporain : Capricornian Tales (USA), Légendes Urbaines (France), Compendium Sortilégionis (Suisse), Hauntiques (GB). Il est vainqueur du Tournoi de Magie Mc Millan à Londres en 1993 (un des plus grands tournois de magie rapprochée en Europe) avec le spectacle Delirium Magicum. Il donne des séminaires sur l’illusionnisme et travaille régulièrement au Magic Castle (Hollywood – USA). Monsieur Chelman se produit également comme illusionniste pour le milieu de l’événementiel et donne des séminaires sur la communication et la manipulation par le langage. Monsieur Chelman est un spécialiste du jeu des gobelets, outil principal de l’escamoteur. Il a produit une vidéo à l’attention des étudiants en illusionnisme à ce sujet.

Au sein du Surnatéum et parfois en extérieur, Christian Chelman conte et réactive les antiquités hantées pour le plus grand plaisir de ses invités.

| Revenir aux articles

09/10/15

Le Duel Emancipé (Tableaux Prophétiques?)

Gravures tirées des peintures d’Emile Bayard’(1837-1891), “Une Affaire d’Honneur” et “Réconciliation.” (1884).

En 1884, fut exposée au Salon d’Hiver (des Indépendants), la peinture d’Emile Bayard intitulée « Une Affaire d’Honneur ». Le tableau présente un duel à l’épée de femmes à moitié nues, censé se dérouler au Bois de Vincennes, lieu habituel de ce genre de rencontre. Les duellistes, témoins et toutes les participantes étaient des femmes, des demi-mondaines. Le tableau eut un tel succès que le peintre se hâta d’en donner une suite intitulée « La Réconciliation ». Les gravures ci-présentes sont tirées de ces tableaux. Il semble que ce soit un duel opposant l’énigmatique (et très saphique) Gisèle d’Estoc (Muse de Guy de Maupassant) à l’écuyère-trapéziste  Emma Rouër (du cirque Médrano) qui fut l’inspiration d’Emile Bayard. Pourtant très bonne lame (élève du maître Vigeant), Emma Rouër fut blessée au sein gauche durant la confrontation.

Toutefois, cela ne s’arrête pas là, car les tableaux semblent d’une certaine façon, prophétiques.

En 1892, des rumeurs circulèrent, disant que la Princesse Pauline von Metternich se serait battue en duel avec la comtesse Kielmansegg (un nom pareil, on croit rêver) au sujet d’un arrangement floral destiné à l’Opéra de Vienne. Après une bordée d’injures*, les deux femmes décidèrent de régler le problème à la rapière.

Le duel eut lieu à Vaduz, capitale du Lichtenstein, en présence des témoins : la princesse Schwarzenberg et la comtesse Kinsky ; ainsi que la baronne Lubinska, femme ayant quelques connaissances médicales. Cette dernière conseilla aux escrimeuses de s’affronter torse nu, pour éviter les infections dues aux fragments de vêtements dans les éventuelles blessures. Aucun homme ne fut admis à assister au duel.

Le duel se termina de manière absurde : la comtesse blessa légèrement son adversaire au nez puis, levant les bras sous l’émotion et la vue du sang, la princesse en profita pour lui planter sa lame dans l’avant-bras. Toutes deux se réconcilièrent ensuite.

Il est à noter que la princesse von Metternich était âgée de 56 ans au moment des faits, et que ce duel est considéré comme le premier du genre : toutes les participantes étaient des femmes. Ce qui est contredit par le tableau et le duel d’Estoc-Rouër.

Les tableaux furent-ils prophétiques ou le duel est-il une légende urbaine ?

duelweb02

duelnues

 

* Schweinstrüdel, Dummkopf ! Du blöde Kuh, Arschgesicht,Du bist der Dorftrottel, Leck mich am arsch, halt die fresse… et autres joyeusetés.

– Gisèle d’Estoc: Pseudonyme de Courbe, Marie Paule Alice , épouse Parent-Desbarres, Paul, Joseph. – Érotomane, amie de Guy de Maupassant, a eu un duel à l’épée avec Emma Rouër. – Écrit pour la “Bibliothèque anti-cléricale” et collabore au “XXe siècle”, à “L’estafette” sous les noms de “Madame Desbarres née Courbe”, Giz-El, “Madame Paul Parent-Desbarres”