Vous désirez plus d'informations ou réserver une soirée, n'hésitez pas à contacter le Surnateum par téléphone ( +32(0)496686470 ou +32(0)27626046 ) ou par mail

Vous avez envie de pratiquer l'illusionnisme différemment, d'avoir un close-up plus efficace, d'utiliser de vraies techniques underground à l'efficacité redoutable, de monter des spectacles...

Prenez donc contact avec nous, vous serez étonné de notre disponibilté.

Nous pouvons également effectuer des prestations en extérieur et prêtons parfois des objets sous certaines conditions.

Pour plus d'informations, contactez le conservateur

Pour plus d'infromations: pdf récapitulatif

Christian Chelman est le Conservateur actuel du Surnatéum, un Cabinet de Curiosité essentiellement consacré aux magies qui hantent nos civilisations depuis l’aube de l’humanité. Christian Chelman se consacre entièrement à l'étude de la magie sous toutes ses formes.

Depuis des années, il explore autant l'illusionnisme et la prestidigitation dans leurs aspects les plus inconnus que la magie et la sorcellerie dans l'Antiquité, dans les sociétés secrètes et chez les peuples dits "primitifs." Attiré par les connaissances interdites, fasciné par les mythes, légendes et superstitions du patrimoine humain, il exhume de l'oubli d'étranges histoires. Comme Schliemann qui découvrit Troie dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le Conservateur et ses collaborateurs traquent les objets de légende oubliés, enfouis sous la poussière des ans. Son étrange personnalité lui ouvre bien des portes, celles de bibliothèques occultes, de collections démoniaques, d'antres de magiciens maudits et de tripots infâmes...

Au cours de nombreux voyages, rencontres et recherches, il a rassemblé une unique collection d'artefacts magiques pour le compte du musée, preuves irréfutables de la présence du surnaturel et du fantastique au sein de nos sociétés. Cette collection se trouve à Bruxelles, au centre de l'Europe.

Christian Chelman, est l’auteur de plusieurs ouvrages traitant de l’illusionnisme contemporain : Capricornian Tales (USA), Légendes Urbaines (France), Compendium Sortilégionis (Suisse), Hauntiques (GB). Il est vainqueur du Tournoi de Magie Mc Millan à Londres en 1993 (un des plus grands tournois de magie rapprochée en Europe) avec le spectacle Delirium Magicum. Il donne des séminaires sur l’illusionnisme et travaille régulièrement au Magic Castle (Hollywood – USA). Monsieur Chelman se produit également comme illusionniste pour le milieu de l’événementiel et donne des séminaires sur la communication et la manipulation par le langage. Monsieur Chelman est un spécialiste du jeu des gobelets, outil principal de l’escamoteur. Il a produit une vidéo à l’attention des étudiants en illusionnisme à ce sujet.

Au sein du Surnatéum et parfois en extérieur, Christian Chelman conte et réactive les antiquités hantées pour le plus grand plaisir de ses invités.

Informations

06/02/19

Hexafoil

Assiette à pain en bois ancienne XVIIIe/XIXe siècle avec une “marguerite” (Daisy Mark/Hexafoil) gravée au centre. Ce dessin à six pétales dessinés avec un compas est une marque apotropaïque qu’on retrouve dans toute l’Europe. (voir à ce propos, le catalogue de l’expo SPELLBOUND d’Oxford ) (Suite…)

24/01/19

The Ghost Jam

Pour la petite histoire, je suis arrivé au Magic Castle la dernière semaine de décembre 1986 (du 29 décembre au 4 Janvier), avec l’intention de croiser le fer avec les meilleurs. Je n’avais pas encore 30 ans. (Suite…)

28/12/18

Cieri – Eclipse de Lune

 

Cette magnifique boule de cristal date du XIXe siècle.

Notre Palantir porte le joli nom d’Eclipse de Lune (Cieri), l’alignement des 3 sphères (soleil-terre-lune) est celui d’une éclipse de Lune) (Suite…)

24/12/18

le Jeu du Sorcier

Magiciens et Sorcières, en ces temps de fêtes, n’hésitez pas à vous affronter au Grand Jeu du Sorcier, à l’instar du Jeu de l’Oie. (France, seconde moitié du XIXe siècle) Mettez un sortilège ou un objet magique au centre du plateau de jeu, la course au trésor commence. (Suite…)

28/11/18

Le Visage de Dracula?

His face was a strong – a very strong – aquiline, with high bridge of the thin nose and peculiarly arched nostrils; with lofty domed forehead, and hair growing scantily round the temples, but profusely elsewhere. His eyebrows were very massive, almost meeting over the nose, and with bushy hair that seemed to curl in its own profusion. (Suite…)

28/10/18

Grimoire de Rebouteux

Petit grimoire manuscrit de sorcier/rebouteux (sorcier, devin,  avec un ex-libris de 1756.

De l’usage de la poudre de crâne humain mort violemment, aux recettes de boule de cristal et autres visions magiques, en passant par la guérison de tout (blessures d’armes à feu etc). Un régal à lire. Origine belge, les textes sont en français, flamand et latin. (Suite…)

11/08/18

Campechand de Pedernales

Campechand ou taba fabriqué à Pedernales près de Buenos Aires.

La taba est l’os astragale (Talus) de la vache et, dans la plupart des cas, il a des plaques métalliques rivetées sur ses extrémités supérieures et inférieures.  Le gaucho tient la taba dans la paume de la main ouverte, le regard fixé sur un point précis. Il ne pense qu’à une chose : « clouer l’os » au sol. C’est-à-dire, ne pas le faire rebondir, seuls les bons joueurs arrivent à ça.  (Suite…)

01/07/18

Bracelet de devin Bamoun

Ce bracelet Bamoun en bronze avec 4 représentations de l’araignée mythique N’Gam (la sagesse) est probablement un bracelet de devin. La hauteur de la protubérance centrale indique que le porteur du bijou occupe un haut rang dans la société Bamoun, les marques croisées sur l’objet symbolisent le premier tapis, celui à côté du roi. (Suite…)

19/06/18

Cas 25541 La main d’Ananka

L’histoire contemporaine la plus proche de nous concernant une malédiction liée à une momie, plus exactement un sarcophage, est connue sous le nom de Cas 25542. Le plus ancien document que le Surnatéum possède à ce sujet est un article paru dans The Horoscope revue éditée par Rollo Ireton (Ralph Shirley) en 1904 (p.236 et sv.) qui semble lui-même tiré des pages du Daily Express. On retrouve par ailleurs dans la même revue un article intitulé Lucky and unlucky objects traitant d’un sujet cher au Muséum. (Suite…)